FabLab Ajaccio

Portrait du jour : Mathieu, étudiant-chercheur

Depuis le 09 mai et jusqu’au 9 juillet, nous accueillons en stage Mathieu, étudiant chercheur à l’EESAB de Brest (l’École européenne supérieure d’art de Bretagne). Petit Interview entre deux planches de bois :

Alors Mathieu, pourrais-tu nous expliquer ton parcours étudiant ?

Mon parcours a été guidé par le hasard. Après un Baccalauréat Littéraire option Arts Plastiques à Ajaccio, j’ai obtenu ma licence à l’université de Nîmes en Arts Appliqués. Après ces trois années, je postule pour un master à Strasbourg. L’administration perd mon dossier et je me retrouve sans plan B. Je profite de cette année sabbatique pour travailler et économiser, ce qui me permettra de partir 2 mois à New York.
À mon retour, j’apprends mon acceptation en 3e année à Brest dans une école d’art option design. Avec ce stage, je termine ma 1re année de master et oriente mon mémoire sur la lumière et ses différents aspects.

Pourquoi avoir choisi cette voie là ? Le regrettes-tu ?

Absolument pas, comme on dit le hasard fait bien les choses.  Je m’épanouis pleinement dans mon travail, j’ai choisi cette voie car elle me permet de concrétiser mes envies et mes idées.

Parmi tous les projets sur lesquels tu as travaillé en tant qu’étudiant chercheur, lequel t’as le plus marqué ? 

rennes7

Actuellement c’est Phidae une projet de lampe en collaboration avec des étudiants de l’EESAB de Rennes, encadré par un designer travaillant chez Artemide, Neil Poulton. Nous avons réalisé un luminaire inspiré de la baladeuse de chantier et du poisson lanterne des abysses. Il s’agit du point de départ de ma recherche personnelle qui oriente mon mémoire.
Revenons au Fab lab d’Ajaccio, pourquoi avoir choisi de réaliser ton stage dans nos locaux ?

J’aurais pu choisir une entreprise travaillant exclusivement sur la lumière, mais je voulais respirer un peu et découvrir autre chose. Pour moi les FabLabs sont des lieux magiques où un grand nombre de domaines peuvent se croiser, échanger et partager.

Pour te connaître un peu plus, si tu étais :

Un outils ?
un pied à coulisse parce que je suis un maniaque du détail

Un matériau ?
Du bois parce que c’est celui que j’adore travailler il apporte de nombreuses possibilités et reste pour moi un matériau noble.
Un objet ?
Un Lego, objet multi usage et qui permet d’enrichir l’imaginaire et la création, aujourd’hui encore j’ai ma caisse de Lego et il m’arrive encore de les utiliser pour les maquettes. Je ne les céderai jamais

Un logiciel ?
Je pense que je serais Indesign, c’est un logiciel d’édition qui me suit durant de longues nuits blanches.

Le designer/artiste qui t’inspire le plus ? 
Le choix est assez difficile, j’en ai plusieurs dont certains ne sont pas forcement recommandables, mais je pense que les Eames ont été un exemple pour leur simplicité et leur avant-gardisme

CharlesRayEames_1948

 

 

4.0.1
4.0.1

La ville où tu aimerais travailler ?
Difficile d’en définir une, j’aimerais beaucoup parcourir le monde en travaillant, sinon je choisirais New York même si ça fait cliché, j’y ai passé deux mois sans m’ennuyer une seule seconde, une ville multiculturelle et dynamique, un caractère qui me correspond.

Où te vois_tu dans 10 ans ?

J’aurai alors 35 ans, j’aurai ouvert mon studio de design pluridisciplinaire, à l’image du «Muséum of Art and Design » de New York j’aimerais développer un cycle similaire production – exposition – éducation

28 mai 2016

0Réponses sur Portrait du jour : Mathieu, étudiant-chercheur"

Laisser un message

No Image is added..