FabLab Ajaccio

Au MIT, des machines pour échapper aux contraintes industrielles

Nadya Peek, chercheuse au Center for Bits and Atoms du MIT de Boston, travaille au développement de nouvelles machines de fabrication numérique au sein du programme Machines that Make. Interview.

 

Au sein du Center for Bits and Atoms du Massachusetts Institute of Technology de Boston, dirigé par Neil Gershenfeld, un programme vise à développer des machines à commande numérique open source et à bas coût. Nadya Peek, doctorante et assistante de recherche au sein de Machines that Make (les machines qui fabriquent), explique pourquoi le MIT veut dépasser les contraintes infrastructurelles du vieux modèle industriel et cherche des solutions en Chine, notamment avec l’organisation de FAB12 à Shenzhen cet été.

 

Lire la suite…

0Réponses sur Au MIT, des machines pour échapper aux contraintes industrielles"

Laisser un message

No Image is added..